L’unité comme source d’inspiration et de créativité

Mon parcours de vie m’a conduite ces dernières années à une approche que j’ai nommé le Chamanisme de l’être. La vie, mes racines, la nature, ma culture africaine, mes ancêtres et leurs traditions, ainsi que des enseignements reçus à travers certains rêves lucides initiatiques, inspirent et nourrissent ma créativité, ma façon de voir le monde et de le vivre.
Qu’il soit il ou elle car il est-il et elle, le chaman de l’être apprend à percevoir le monde avec une pleine ouverture, attention et résonnance. Il s’exerce à s’ouvrir à d’autres réalités et à créer des liens entre différents mondes.
Parfois, je me représente l’univers comme un grand espace dont on ne pourrait définir les frontières. Un univers rempli d’une infinité de couleurs des plus claires aux plus foncées, en passant par toutes les nuances possibles et inimaginables. Un potentiel cosmique à disposition pour tous. Face à une telle abondance je ressens une immense joie de pouvoir, jour après jour, être actrice de ma vie. Laisser vibrer mon imaginaire, transformer, créer. Encore et encore.
Explorateur enthousiaste, il fait le choix de voir dans son histoire ce qui l’a déterminé et ce qui le détermine pour faire le tri, se libérer de ce qui le sépare de lui-même, du monde, et des autres. Sa quête d’harmonie le conduit à descendre au plus profond de lui pour y découvrir ce qu’il ignore afin de se ré-approprier son libre arbitre. Le Chaman de l’être est artisan de sa vie, de la vie. Un magicien créateur. Un guérisseur intuitif et inspiré. Un passionné qui désire la vérité de tout son cœur, de tout son être. A travers son corps, son cœur et son esprit, il œuvre par ses savoirs, ses savoir-être et ses savoir-vivre à se relier à l’essentiel.
Plus je me ré-approprie des espaces de moi-même, et plus la notion de séparation disparaît. Le monde m’apparaît, comme un grand potentiel où tout est relié. Une extraordinaire sensation d’unité source intarissable d’inspiration et de créativité.

La nature

La nature, par ce qu’elle est, nous rappelle notre place dans le cosmos. Ses formes, ses lois, sa sagesse divine nous renvoient à ce que nous sommes dans les moindres détails. Être en phase avec les mouvements de la vie. Renouer avec sa nature profonde, miroir de la nature qui est. Laisser fleurir le jardin du chaman de son être, c’est ouvrir suffi- samment son cœur et ses yeux. C’est percevoir et recevoir les signes et les enseignements que la nature nous offre si généreusement afin de vivre notre propre nature intérieure.
Le chaman de l’être puise l’inspiration de son éveil au cœur même de l’infini, réalité de la nature. Il est soucieux de mettre en place une étroite collaboration avec les autres formes d’êtres : des règnes minéral, végétal et animal.

Les dessins inspirés

Relier à cette conscience, je me glisse dans un état de transe et laisse mon être choisir les couleurs, mes gestes traduire les souffles végétal, animal, minéral qui m’habitent…

Vivre le sacré dans chaque instant de nos vies.

Toutes les couleurs sont dans la nature. Les couleurs sont la medecine de l’âme.